Le papier | chronique du TRI

Le tri du papier en vu de son recyclage c’est un peu plus complexe qu’il n’y paraît. D’autant plus que tous les territoires ne sont pas couverts par les mêmes outils de tri sélectif. En effet, certains ont des bornes d’apports volontaires et d’autres des bacs portes à portes de tri multi-matériaux. Le pourquoi du comment se justifie surtout en terme de coût pour la collectivité, des flux de recyclable et de place.
Mais on faisons au mieux ! Je vous propose ici un petit mémo (mes sources sont en fin d’article) sur le tri du papier.

tri-papier.jpg

TRI SÉLECTIF

Distinguons 4 catégories de papier qui vont dans le tri sélectif :

  • Les papiers d’écriture : feuilles A4 et A5 blanches ou cahiers d’écolier
  • Les papiers encrés : journal, prospectus, flyers, magazines, annuaires, catalogues
    Ils subiront un désencrage au moment du recyclage. Quand on les déchire, l’intérieur de la fibre est blanche.

Attention ! Si vos papiers blancs ou encrés font moins de 15 cm ils passeront à la trappe du tri ! Il est donc important de les mettre dans une enveloppe blanche (à fenêtre ou pas) de taille suffisante.

  • Le gros de magasin : papiers colorés « teinté masse » (quand on les déchire, la fibre est coloré), enveloppes kraft, cartes postales, pochettes à élastiques, classeur, tickets de caisse

Attention ! Si vos papiers colorés font moins de 15 cm ils passeront à la trappe du tri ! Il est donc important de le mettre dans une enveloppe kraft

  • Le consommable : boîtes en carton (paquet de céréales, boîte de lessive, boîte de biscuits, boîte à chaussures), suremballages en carton propre (carton autour des yaourts, du dentifrice, des crèmes), briques alimentaires « Tetra Brik » (soupe, lait, jus de fruits), boîtes à œufs en carton, rouleaux en carton (papier toilette et essuie-tout), boites à pizza vide (sans nourriture dedans !)

Les agrafes, spirales de cahier et bandes magnétiques des tickets sont acceptés. Ils seront filtrés puis retirés.

COMPOST

Sachant que la règle du compost est toujours la recherche d’un é-qui-li-bre entre la matière sèche (brun/azote) et la matière humide (végétal/carbone), en qualité de corps biodégradable, les papiers suivants peuvent être ajouté au compost :

  • Le papier blanc ou avec encres végétales : papier kraft de boulangerie ou de fruits et légumes, petites chutes de papier blanc ou avec encres végétales (encres minéral = métaux lourds), sopalin, mouchoirs en papier, tickets de caisse sans bisphénol A
  • Les cartons : boites à œufs, carton de la pizza (attention cependant à ne pas trop souvent le faire), carton ondulé (sans l’adhésif)

papiers qui se décomposent.jpg

Sur cette image ci-dessus de gauche à droite – mes expériences :
Les tickets de transports (train, métro), les tickets de caisse (sans bisphénol) et le papier classique d’imprimante se décomposent sans problème dans un peu d’eau. Le « papier » de boulangerie lui, ne se décompose pas. Il est plastifié.

POUBELLE MÉNAGÈRE 

Seront non recyclable (donc enfoui ou incinéré) les « papiers » suivants :

  • Les « papiers » qui ne sont pas du papier : papier aluminium, autocollants
  • Les papiers transformés : papier carbone (ordonnance), papier calque, papier peint, papier photo, papiers plastifiés, tickets de caisse en général
  • Attention surtout au faux papier qui ont le vent en poupes (pour des raisons de marketing écolo) et qui trompent la bonne volonté des gens ! Ils sont en réalité complexes (aluminium + papier ou papier + plastique) et aujourd’hui impossible a recycler  ! Pour découvrir le pot-aux-roses il suffit de les laisser tremper dans un peu d’eau. S’il ne se décomposent pas au bout de quelques heures, il y a fort à parier qu’il n’est pas composé seulement de cellulose !

 

Les assemblages complexes de matériaux (aluminium + papier ou papier + plastique ou encore aluminium + plastique) ne se recyclent pas car nous n’avons pas le process industriel pour cela.

RAPPEL

Le fait de bien trier ses papiers permet une meilleure qualité de recyclage, donc de valorisation matière, donc de préservation des ressources naturelles (le bois dans ce cas là).  Attention ! Le carton d’emballage de votre commande Internet n’est pas du papier ! Amenez-les en déchetterie ou compostez-les.

ZÉRO DÉCHET

Dans une démarche de réduction des déchets, il semble important de réduire le gaspillage de matière mais aussi sa consommation de papier. Personnellement, je n’ai pas acheté de papier neuf depuis 3 ans (sauf indirectement quand j’ai imprimé chez l’imprimeur) et je fabrique mon bullet journal (agenda organisationnel) avec des feuilles de brouillon. Une fois les feuilles écrites des deux faces elles vont au tri sélectif ! Quand aux poches kraft du marché ou de la boulangerie, j’essaye toujours d’avoir sur moi une ancienne poche ou un pochon en tissu lavable et réutilisable pour limiter le fait d’en reprendre des neuves à chaque fois.

Références :
Pour comprendre le recyclage papier
Papeterie en France

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close